Aménagement paysager comestible – écomestible | La permaculture
60
single,single-post,postid-60,single-format-standard,post-template,post-template-blog_post_full_width-php,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,large,shadow3

BLOG

aménagement paysager permaculture

La permaculture

16 mai 2012, by Jonathan Pineault in agriculteurs paysagistes
La permaculture est née dans le milieu des années 70 en réponse à la destruction croissante des écosystèmes et des sols fertiles par l’agriculture industrielle. Ce sont Bill Mollison et David Holmgren qui en sont les fondateurs. Le but de la permaculture est de recréer les habitats humains qui sont durables et soutenables pour la planète. Maintenant, la permaculture est un mouvement mondial qui agit comme force de changement vers une société juste, équitable et en harmonie avec la nature. David Suzuki a même dit : «De tous les groupes, ce que les permaculteurs font est l’activité la plus importante au monde».

Éthique

La permaculture dispose avant tout d’éthique guidant sa vision. Les trois principes de bases de Bill Mollison sont les suivants : prendre soin de la terre, prendre soin des gens et poser la limite de la consommation, de la reproduction et redistribuer les surplus. Cette vision humaniste vise avant tout à créer une société juste qui réintègre la nature pour retrouver l’équilibre perdu depuis longtemps par les grandes civilisations.

L’énergie et les ressources

Dans la nature, les écosystèmes produisent toujours plus d’énergie qu’ils n’en consomment si bien que la fertilité et la diversité augmente avec les années. La permaculture s’inspire de ce modèle pour créer les habitats humains. Un bon exemple est d’utiliser l’énergie solaire passive pour chauffer une maison. En laissant entrer le plus de soleil dans sa maison durant le jour, on utilise une énergie précieuse pour ainsi dire gratuite. Dans nos aménagements, nous pouvons intégrer un système de récupération d’eau de pluie et la stocker quand elle se présente, afin de réduire le besoin de traiter de l’eau pour arroser la végétation.

La coopération comme force

En milieu naturel, les relations de coopération abondent. Dans une forêt, les champignons et les bactéries donnent les minéraux nécessaires aux plantes et celles-ci leur donnent des sucres en retour. La coopération fait la force des communautés naturelles. En aménageant votre cour, nous disposons les plantes et les arbres de telle façon qu’ils s’entraident et se supportent mutuellement pour créer une communauté.

La diversité, c’est la stabilité

Les milliers d’interactions entre les plantes, les insectes, les animaux dans la nature font que les écosystèmes sont très résistants face à différents stress. Il est très rare dans une forêt non touchée par le développement industriel de voir des ravageurs faire des dégâts irréparables comme c’est le cas dans les champs industriels de céréales ou de légumes. Dans nos aménagements paysagers, nous utilisons une grande diversité de plantes pour attirer les alliés de votre jardin!

La dépendance au pétrole

Un autre principe important est d’éliminer à long terme la dépendance au pétrole et aux énergies extérieures. Premièrement en n’utilisant pas des fertilisants chimiques (l’azote des fertilisants est fait à partir de gaz naturel) et aussi en utilisant la machinerie pour devenir moins dépendant. En utilisant la permaculture pour les habitats humains, on cherche à créer des circuits courts d’alimentation, pour que les aliments n’aient plus à voyager longtemps avant d’être consommés. C’est exactement l’objectif que nous poursuivons en vous offrant de planter des plantes et des arbres qui vous donneront de la nourriture au pas de votre porte!

NO COMMENT

Sorry, the comment form is closed at this time.